Vous êtes ici : Accueil > Informations générales > Une journée de réflexion et de recueillement
Publié : 16 novembre 2015

lundi 16 novembre 2016

Une journée de réflexion et de recueillement

Ce matin, les enfants ont pu exprimer leur émotion ou leurs interrogations dans chacune des classes suite aux attentats de vendredi. Durant la récréation, tous ceux qui le souhaitaient ont pu dessiner ou laisser un message dans la cour, sur le sol à la craie ou sur des fresques murales.

Hommage aux victimes

A 11h45, toute l’école s’est trouvée réunie dans le préau, les enfants comme les adultes, enseignants, personnel de service ou du centre de loisirs, infirmière et médecin scolaire, gardienne de l’école, ainsi que quelques parents venus attendre leur enfant à la grille.
Mme Hergaut a lu le texte suivant :

Vendredi 13 novembre, Paris a été touché par plusieurs attentats qui ont fait 129 morts au moins, des centaines de blessés. Des terroristes, pour exprimer leur mécontentement ont décidé froidement de tuer des dizaines de personnes innocentes …Des gens qui étaient au concert, qui marchaient dans la rue, qui étaient assis aux terrasses de café…
Nous sommes tous bouleversés par ces actes terribles. Les terroristes cherchent à effrayer mais nous n’allons pas nous laisser gagner par la peur. Nous croyons à la phrase de Saint-Exupéry :

« Si tu diffères de moi mon frère, loin de me léser, tu m’enrichis »

Nous continuons à croire aux valeurs de liberté, d’égalité et de fraternité.

A 12h exactement, partout en France, une minute de silence sera respectée.
Je vous invite donc à vous recueillir dans le silence total en hommage aux victimes et à leurs familles.

Puis Mme Battavoine a lu le poème suivant :

J’atteste

J’atteste qu’il n’y a d’être humain
que celui dont le cœur tremble d’amour
pour tous ses frères en humanité

Celui qui désire ardemment
plus pour eux que pour lui-même
liberté, paix, dignité

celui qui considère la Vie
est encore plus sacré
que ses croyances et ses divinités

J’atteste qu’il n’y a d’être humain
que Celui qui combat sans relâche
la Haine en lui et autour de lui

Celui qui,
dès qu’il ouvre les yeux le matin,
se pose la question :
Que vais-je faire aujourd’hui
pour ne pas perdre ma qualité et ma fierté
d’être homme ?

Abdellatif LAÂBI,
le 10 janvier 2015

Les enfants comme les adultes ont ensuite entonné le premier couplet de la Marseillaise.

Tous ont ensuite respecté une minute de silence et de recueillement.

Les enfants ont eu un comportement très digne et respectueux, l’ensemble de l’équipe enseignante les en remercie.